Livres - N°173 - Octobre/Novembre 2023

Livres

Le 3 juin 1950, parce qu’il voit un improbable papillon agoniser sur la neige quelques dizaines de mètres sous le sommet de l’Annapurna, Louis Lachenal décide de faire demi-tour et laisse son compagnon, Maurice Herzog, partir seul vers le sommet, et disparaître.

Thomas Vennin, auteur de la Dent du Piment, s’engouffre dans cet instant où l’histoire hésita et s’en empare pour réécrire avec jubilation la conquête des 8 000. Sous sa plume, les alpinistes qui ont fait l’histoire deviennent des marionnettes plus vraies que nature, auxquelles l’auteur fait jouer un rôle de sa composition. Les vaincus, les oubliés et les malchanceux se voient offrir de nouvelles chances, les statues vacillent sur leur piédestal, les ego sont mis au congélo… Une manière ludique de revoir ses classiques et de redécouvrir l’histoire des plus hauts sommets de la planète au moment où la foule s’y précipite.

Le papillon de Lachenal de Thomas Vennin, éditions Guérin, 15 €

 

Partir à la découverte des Alpes de Haute-Provence c’est partir à la découverte d’un territoire solaire, qui fut le pays de Giono et d’Alexandra David-Neel.

Jusqu’en 1970, le département des Alpes de Haute-Provence était désigné sous le nom de Basses-Alpes. Or, c’est justement aux parties les plus alpines, la haute Ubaye (qui culmine à plus de 3 400 mètres avec l’aiguille de Chambeyron), le haut Verdon et la vallée de la Blanche que va s’intéresser ce numéro, ainsi qu’à la montagne de Lure. Terre de transhumance et de migrations, ce territoire a cette particularité d’avoir une double identité, alpine et méditerranéenne. 

Ce numéro tissera ainsi des liens entre amont et aval, Alpes et Provence.

L’Alpe numéro 102 Alpes de Haute-Provence, collectif, 18 €

 

Après le succès de La France des GR, Sylvain Bazin nous propose cette fois une sélection de plus d’une trentaine de treks de 3 à 6 jours en France, parmi les plus beaux.

La devise de cet ouvrage pourrait être : nul besoin d’aller à l’autre bout de la planète pour s’évader le temps d’un voyage à pied. La France, avec sa grande diversité de paysages et de terroirs, ses richesses patrimoniales, ses nombreuses possibilités d’hébergements et ses terrains propices à la randonnée au long cours, est plus que jamais une terre de treks.

L’auteur a ainsi sélectionné une trentaine de treks parmi les plus beaux de France. Des voyages pour la plupart d’entre eux qui se parcourent en une semaine, un format idéal pour programmer ses séjours. Ces propositions de treks sont de tous niveaux et certains plus spécifiquement destinés aux familles.

En complément du récit, des fiches pratiques et un QR-cod permettent de télécharger chaque itinéraire.

France, terre de treks de Sylvain Bazin, éditions Glénat, 35,95 €

 

Il était médecin, major de sa promotion des guides, brillant adepte de l’alpinisme solitaire. En 1978, Nicolas Jaeger fut l’un des trois premiers Français à fouler le sommet de l’Everest. Mais plutôt que de cueillir les lauriers de la gloire, il partit en Amérique Latine planter sa tente au sommet du Huascaran à 6 700 mètres d’altitude : le docteur Jaeger voulait prouver à la médecine et à l’alpinisme que ses très longs séjours dans l’oxygène rare lui apportaient une « superacclimatation » et lui donneraient la clé d’exploits inédits en haute altitude. Il partit en solitaire vers l’immense face sud du Lhoste et disparut à jamais.

Virginie Troussier a enquêté et écouté ses proches pour remonter le cours de cette vie intense et comprendre ce qui jette un homme de 33 ans vers la paroi la plus dure du monde, où sa trace se perd à près de 8 000 mètres d’altitude.

L’homme qui vivait haut de Virginie Troussier, éditions Paulsen Guérin, 19,90 €

 

Dans ce recueil de portraits, 32 personnalités racontent à Fabrice Lardreau leur fascination pour les reliefs.

Quel est le point commun entre Boris Cirulnik, Patrice Leconte, Bernard Minier, Gautier Capuçon, Mathieu Ricard, Marie-Hélène Lafon, Axel Kahn, Cécile Coulon, Eric Antoine, Paolo Cognetti et Dominik Moll ? Leur passion pour la montagne. Du coup de foudre enfantin au dépassement de soi, de l’émerveillement au retrait du monde, de l’éveil sensuel au combat écologique, chacune et chacun nous invite à faire un bout de chemin en sa compagnie, à partager ses sensations et ses émotions d’altitude.

Leurs montagnes 32 personnalités racontent, de Fabrice Lardreau, éditions Glénat, 19,95 €

 

Groenland, 74e parallèle nord, 450 habitants coupés du reste du monde par la banquise hivernale, dont une poignée de chasseurs d’ours polaires. A priori, pas le genre de personnes à ouvrir facilement leur porte. Et pourtant…

À raison de virées de près de douze heures d’affilée à traîneaux par -30 °C, en immersion totale, Mo Malo a suivi la traque de l’animal emblématique sur ces immensités septentrionales et vécu une aventure humaine auprès des Groenlandais qui l’ont initié à cette pratique. Il a tenté de mieux comprendre la perpétuation de cette tradition ancestrale dans un monde en mutation accélérée où l’ours symbolise plus que jamais le dérèglement climatique et notre conscience écologique. 

Le récit de ce cache-cache entre le nanook et les humains permet de toucher du doigt la mélancolie de cet « éternel errant », spolié de ses terres, et de montrer à quel point leurs destins sont liés.

La mélancolie de l’ours polaire de Mo Malo, éditions Paulsen, 21 €

 

Carnet de guides retrace les pérégrinations alpines de Paul et Simon, partis à la rencontre d’une quinzaine de guides de haute montagne pour essayer de croquer le portrait d’un métier pas comme les autres.

Les mots de Simon, soutenus par les dessins de Paul, nous emmènent de vallées en vallées à la rencontre de personnalités singulières. Lors d’échanges intimes, les guides nous embarquent vers les hauteurs, racontent leurs aventures d’altitude, parlent des amitiés tissées dans les cordées, mentionnent les plaisirs de la course sans oublier d’évoquer la dureté du métier.

Mais leur parole est aussi l’occasion de réfléchir au sens de la profession et ses mutations à l’heure de la crise écologique qui transforme les montagnes et ceux qui y vivent.

Carnet de guides de Simon Parcot et Paul de Chatelperron (illustrations), éditions Glénat, 25,95 €

 

Livres jeunesse

 

Au pays des animaux, il existe aussi un club alpin : le club alpin des animaux. Leo le lion, Jumbo l’éléphant et Hypo partent gravir la montagne avec Brun, l’ours, leur guide.

Durant l’ascension, quelques péripéties les attendent : une aventure dont ils se souviendront longtemps.

La grande ascension de Graham Clifton Bingham, traduction de Rachel Hitchings, éditions du Mont-Blanc, 14,90 €

 

Comme les ouvrages précédents, deux personnages, Agathe et Momo, sont présents au fil des pages. Ils commentent les scènes comme pourrait le faire un jeune lecteur.

Avec de belles photos, de belles illustrations et des textes simples, ce livre permet de faire découvrir l’eau sous toutes les formes. Les enfants découvriront le voyage d’une goutte d’eau, les formes des nuages, la vie des habitants des torrents et des zones humides, les stratégies des animaux et des plantes pour résister à la neige, la vie sous un lac couvert de glace, sans oublier la fonte des glaciers et la magie de l’eau en montagne.

Ce livre offre l’occasion de stimuler l’imagination des enfants et de les éveiller au monde passionnant de la vie de la montagne.

Là-haut l’eau et ses habitants d’Hervé Frumy, éditions du Mont-Blanc, 16,50 €

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
A la suite de l’accident de ski (collision) dont a été victime son épouse, Jean-Louis Mazert, lance un appel à témoignages à travers nos colonnes.

Boutique
6 € N°175
Février/Mars 2024

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous