Sommaire du journal N°143 - Octobre/Novembre 2018

Chers lecteurs,

On a longtemps sous-estimé le poids économique des résidents secondaires qui estimaient être – l’expression revenait régulièrement chez nos lecteurs il y a une vingtaine d’années – des «vaches à lait» pour les instances locales et régionales... 

Les choses ont peu à peu évolué et la plupart des maires tiennent compte aujourd’hui de «leurs» résidents secondaires à l’exemple d’Eric Fournier, le maire de Chamonix, qui a accueilli cet été, comme chaque année, l’assemblée générale de la Fédération des associations des résidents de stations de montagne (FARSM) qui regroupe une vingtaine de stations.

La Fédération a mené une enquête, tout au long du printemps auprès de ses adhérents, qui tord le cou à bien des idées reçues, notamment à celle des «lits froids» que certains élus n’hésitent pas à dénoncer. Or l’étude de la FARSM démontre que l’occupation totale des résidences secondaires est de 105 jours en moyenne par an et que les propriétaires, ou les occupants, dépensent 

9 010 euros dans la station pour les frais et les loisirs liés à leur habitation !

«Le rôle des propriétaires de résidences secondaires est particulièrement important, souligne le secrétaire de la FARSM, Jean-François Quest, pour les locations estivales alors que les remontées mécaniques, focalisées sur l’hiver et le ski, ont tendance à oublier l’été.» 

Claude Fouchier

Revue de web

Montagne

Pays du mont Blanc

Haute-Savoie

Chamonix

Les Houches

Saint-Gervais

Les Contamines-Montjoie

Megève

Combloux

Sallanches

Passy

Praz-sur-Arly

Loisirs

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :


Courrier des lecteurs
Michel Clément [Montbéliard], résident à Chamonix et cycliste invétéré, nous a écrit pour nous faire part de son mécontentement eu égard à l’état des routes dans la vallée.

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous