Megève - N°143 - Octobre/Novembre 2018

Un nouvel événement gastronomique cet automne

«Toquicimes», première ! Capitale incontournable de la gastronomie de – et en – montagne, Megève a mis sur pied un grand rendez-vous culinaire, orchestré du 19 au 22 octobre prochains. En point de mire de cette première édition : faire valoir le savoir-faire de la cuisine montagnarde, promouvoir l’excellence des produits du cru, renforcer l’attractivité de la montagne en mettant en avant les valeurs de générosité, de partage et la haute qualité de services des montagnards mais aussi vivre des moments d’exception, au cours de débats, conférences, marchés, dégustations, animations et autres concours (farcements). Voilà qui devrait encore renforcer l’aura gastronomique du village, riche de ses 89 restaurants, dont trois étoilés.

«Au-delà de l’événement que nous organisons cet automne, nous souhaitons unir autour de Toquicimes l’ensemble des maillons de cette grande famille qu’est la gastronomie !, a souligné le maire, Catherine Jullien- Brèches. Nous voulons parler de tous, de l’agriculteur à l’éleveur, des écoles hôtelières à nos enfants qui trouveront des métiers d’avenir, de nos grands-mères qui détiennent le secret de recettes d’antan, de tous ces chefs qui réinventent une cuisine de tous les jours, de fête ou d’exception, de tous les amoureux de bons produits, nous souhaitons célébrer ensemble les valeurs de notre cuisine de territoire et de ceux qui en font un fleuron de notre économie. La présence à nos côtés de grands chefs étoilés français et l’enthousiasme d’ambassadeurs de la cuisine de terroir sont l’essence même de notre volonté d’imposer à Megève ce rendez-vous Toquicimes que nous inscrivons comme le premier d’une longue série !»

Lors de la présentation à la presse de l’événement, un premier concours professionnel de fondue a en outre été lancé, sous l’égide du collège culinaire. Douze candidats sont en lice et seuls sept pourront participer à la grande finale, qui se déroulera le 21 octobre.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Suite à notre article sur la destitution du Père Vesin à Megève, M. René Stevens de Marignane (propriétaire Saint-Gervais) nous a adressé la remarque suivante.

Boutique
6 € N°143
Octobre/Novembre 2018

Commander
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous