Livres - N°101 - Octobre/Novembre 2011

Livres

 

L’Alpe 54 «Aux Alpes, citoyens», collectif, 15 €

 

Un numéro de l’Alpe révolutionnaire et exceptionnel, évoquant ces Alpes qui s’opposent aux pouvoirs en place. Pour que ces montagnes restent longtemps encore terres de créativité et de dissidence, comme en écho au programme du Conseil national de la Résistance. Et bien sûr, en prélude à une année électorale décisive en France quant aux engagements futurs de ceux qui, dans le secteur de la culture et du patrimoine, tentent de faire avancer d’ambitieux projets humanistes en opposition à la morosité ambiante. C’est dans les Alpes que naît la Révolution française ! Plus précisément à Grenoble, le 7 juin 1788, avec la fameuse journée des tuiles durant laquelle se déroulent de violentes manifestations. Ce soulèvement populaire provoquera la réunion des Etats généraux du Dauphiné au château de Vizille et... une fameuse grève des impôts.

Plus tard, ces montagnes accueilleront encore l’école des cadres d’Uriage, créée par Pétain, mais qui deviendra rapidement le creuset de dirigeants (dont Hubert Beuve-Méry) qui s’engageront plus tard dans la Résistance en Haute-Savoie ou en Isère. Bien avant (et aussi ailleurs), le territoire alpin a été fécond en matière de révoltes : depuis les tribus qui luttent contre le pouvoir romain pendant la guerre des Gaules, jusqu’à la Résistance italienne contre Mussolini qui s’organise aussi dans les montagnes, en passant par Guillaume Tell qui alimente aujourd’hui encore le mythe helvétique (voire la résistance de ladite Suisse à l’Union européenne) ou encore les combats d’Andreas Hofer au Tyrol contre les troupes napoléoniennes.

 

Le Sacré dans les Alpes, de Jean-Louis Roux, éditions Glénat, 22 €

 

Tout porte à croire que la montagne est propice au sacré. L’altitude incite-t-elle à la hauteur de vue, à l’élévation spirituelle ? Les Alpes multiplient en effet les hauts lieux de dévotion : Grande Chartreuse, la Salette, Myans, Tamié, le Laus, Boscodon, Ganagobie, etc. Les huit départements français sur lesquels s’étend la chaîne alpine comptent des centaines de sites dévolus au sacré : sont ainsi sélectionnés 77 parmi les plus significatifs.

Cathédrales, églises, abbayes, couvents et monastères, mais aussi chapelles d’altitude et vierges de sommet, vierges noires et sanctuaires à répit, sans omettre les lieux de pèlerinage : par la force des choses le catholicisme occupe ici une place prépondérante. Pour autant, n’ont pas été oubliés les marques diffuses du protestantisme, les témoignages inattendus du culte orthodoxe ou l’occidentalisation récente du bouddhisme.

On constatera aussi combien le sentiment du sacré s’est perpétué au fil des millénaires : dolmens, pierres à cupules, peintures pariétales, gravures rupestres, temples gallo-romains, etc. Ce qui frappe est alors la permanence des lieux de dévotion dans les Alpes. Au sein de ce sanctuaire naturel qu’est la montagne, les sites élus ont traversé les temps... et les croyances successives.

 

Agenda Montagne 2012, collectif, éditions Glénat, 9,99 €

Les montagnes que cet agenda désigne comme les plus belles du monde illustrent tous les aspects de la fascination qu’elles exercent. L’agenda montagne séduira tous les passionnés qui trouveront, comme dans les éditions précédentes, les pages pratiques actualisées : météo, secours, parcs, presse spécialisée, sites Internet, compagnies des guides, refuges... et bien d’autres informations fort utiles, à garder sous la main tout au long de l’année. Un petit qui revient désormais chaque année et bel objet par ses illustrations.

 

Les 4 000 des Alpes, de Daniel Léon et les photographes Pierre Abramowski et Maurice Schobinger, éditions Glénat, 19,95 €

 

Cet ouvrage ouvre sur un regard et un travail photographique étonnants. Les auteurs ont pris de la hauteur et nous offrent un point de vue totalement arbitraire et original sur les géants des Alpes. Depuis leur hélicoptère en vol stationnaire à l’exacte altitude de 4 000 m et à une distance de trois kilomètres de leur objectif, ils ont photographié les quatre-vingt-deux 4 000 répertoriés officiellement par l’Union internationale des associations d’alpinisme (UIAA). Le résultat est impressionnant. A notre tour, au fil des pages, nous survolons ces majestueux sommets, mais surtout nous côtoyons les faces, nous les comparons, nous en scrutons les moindres passages.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
A la suite de l’accident de ski (collision) dont a été victime son épouse, Jean-Louis Mazert, lance un appel à témoignages à travers nos colonnes.

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous