Passy - N°175 - Février/Mars 2024

Domaine skiable : un quotidien de plus en plus aléatoire

La météo yoyo complique sérieusement la donne sur les pistes.

À l’heure où nous bouclons ces lignes, l’hiver 2023-2024 ne devrait pas rester dans les annales pour Plaine-Joux (ni pour beaucoup d’autres sites d’ailleurs). La faute à des variations climatiques de plus en plus extrêmes, qui compliquent sérieusement la donne pour les stations en dessous de 1 800 - 2000 m d’altitude. Ce qui est le cas du domaine passerand, qui s’étire de 1 340 m à 1740 m. Si les chutes de neige de fin novembre laissaient entrevoir une belle saison, la suite a malheureusement fait déchanter les professionnels de la glisse avec des conditions passant d’un extrême à l’autre. Froid, douceur, pluie, neige, soleil…. Avec pour corollaire des pistes fermées puis ouvertes, puis refermées en partie. Malgré un travail incroyable des dameurs, qui arrivent souvent à faire des miracles. Bref, le quotidien sur les domaines skiables de basse et moyenne altitude est de plus en plus compliqué à gérer et les équipes savent que le maître-mot est désormais « adaptation ». Alors que de nombreuses animations et événements sportifs ont dû être annulés un peu partout, Plaine-Joux espère pouvoir conserver la majeure partie de son programme d’animation, notamment les journées du Camp de Base Blanc ou encore, les descentes aux flambeaux organisées par l’ESF et l’office de tourisme chaque vendredi des vacances. Objectif : fêter l’obtention des nouvelles étoiles par les enfants et terminer la semaine sur une note festive ! Inscription 6 €, torche souvenir offerte, niveau de ski première étoile minimum requis. Et puis, n’oubliez pas que si vous vous rendez à Plaine-Joux via la ligne de bus Y85, vous pourrez bénéficier de remise sur le prix de vos forfaits (après présentation de votre titre de transport).

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Suite à notre interview de Nicolas Hulot (JdP n° 108), plusieurs d’entre vous se sont manifestés pour dénoncer cette interview qu’ils jugent «non légitime». Nous vous livrons notamment le commentaire de M. Henri Seitz.

Boutique
6 € N°172
Août/Septembre 2023

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous