Sommaire du journal N°148 - Août/Septembre 2019

Chers lecteurs,
 
Le bon sens a fini par l’emporter : le préfet de la Haute-Savoie a retiré son projet d’autoriser la chasse au sanglier et au chevreuil cet été. On pourra finalement se promener en toute quiétude dans le massif sans avoir à craindre les tirs intempestifs de chasseurs traquant le sanglier, le chevreuil ou le renard. Le préfet a juste autorisé le tir du sanglier de façon exceptionnelle s’il est avéré que l’animal a commis des dégâts importants et sous certaines conditions de sécurité. Et de toutes façons, la chasse sera interdite le dimanche...
 
Question sécurité, renseignez-vous avant une balade en forêt. Les orages du mois de juin ont commis des dégâts considérables dans les forêts où de nombreux arbres ont été couchés au point que certains itinéraires de randonnée ont été fermés cet été.
 
Tout le monde ou­ 
presque a vu l’image de cet avion suisse atterrissant à quelques mètres du sommet du mont Blanc. Ce qui a suscité une émotion et une réprobation unanimes qui n’ont pas été suivies d’une sanction sévère. Il y a, en effet, un vide juridique que les députés et les sénateurs vont s’employer à combler. Pour le moment les aviateurs amateurs de sommets ne risquent qu’une amende de 38 euros ! 
Plus grave, ce sont les dizaines de parapentistes qui ont volé jusqu’au sommet pour tenter de redescendre avec à la clé, le 26 juin, un accident mortel.
Les maires de Chamonix et de Saint-Gervais ont désormais interdit l’atterrissage de parapentes dans un périmètre de 600 mètres autour du sommet.
 
Claude Fouchier

Revue de web

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :


Courrier des lecteurs
Michel Clément [Montbéliard], résident à Chamonix et cycliste invétéré, nous a écrit pour nous faire part de son mécontentement eu égard à l’état des routes dans la vallée.

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous