Pays du mont Blanc - N°148 - Août/Septembre 2019

Quand le ciel se déchaîne

Les orages ont été précoces cette année. Avec, à l’arrivée, de nombreux dégâts et des centaines d’interventions pour les pompiers. Heureusement aucune victime n’est à déplorer sur le périmètre du Pays du Mont-Blanc, ce qui n’a pas été le cas quelques dizaines de kilomètres plus loin, notamment à Taninges, où une touriste allemande est décédée suite à la chute d’un arbre sur son camping-car. Les arbres qui ont payé un lourd tribut suite au passage de coups de vent successifs (15 juin, 30 juin, 1er juillet). Aux 4 coins du Pays du Mont-Blanc, de nombreuses routes ont été partiellement obstruées par des troncs d’arbres, que les services municipaux ou préfectoraux ont ensuite évacués. Aux Houches, la forêt de Vaudagne a été en partie dévastée. Comme cela a aussi été le cas à Magland et à Sallanches, où certains itinéraires de randonnées ont été fermés pour une bonne partie de l’été, voire plus. Mieux vaut donc vous renseigner si vous envisagez des pérégrinations forestières. Il y va de votre sécurité.

Les intempéries – et notamment la grêle – ont par ailleurs provoqué des dégâts matériels (voitures cabossées, toitures percées…) un peu partout et notamment à Megève et à Passy, où l’exploitation «Les jardins d’Elie» a été complètement ravagée. L’agricultrice a lancé un appel à la solidarité et une campagne de financement participatif a été ouverte. Les orages ayant également provoqué de longues coupures d’électricité, plusieurs entreprises et commerces de Sallanches ont été contraints à la fermeture début juillet. Avant que les choses ne reviennent à la normale. Seule consolation, les pluies tant attendues après l’épisode de canicule ont permis de rafraîchir l’atmosphère et surtout d’en améliorer la qualité, suite à un nouvel épisode de pollution.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
A la suite de l’accident de ski (collision) dont a été victime son épouse, Jean-Louis Mazert, lance un appel à témoignages à travers nos colonnes.

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous