Sommaire du journal N°115 - Février/Mars 2014

Chers lecteurs,

Le nouvelle législation pour les élections municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars prochains font, ici et là, sourire ou grincer des dents. Ainsi à Cordon, pour 6 habitants au-dessus du seuil des 1 000 habitants, on ne pourra plus panacher la ou les listes en rayant ou en ajoutant des candidats comme auparavant. On tombe dans la règle commune à toutes les localités de plus de 1 000 habitants : la ou les listes seront «bloquées» et il ne sera pas question de biffer ou d’ajouter quelqu’un. Il faudra aussi, et surtout, que la liste – ou les listes – respecte la parité, le nombre de femmes et d’hommes devant être le même (à un siège près), en alternance pour éviter que les femmes soient repoussées en queue de peloton...

Demi-Quartier à 19 habitants près (981 hab.), Servoz (930 hab.) et Vallorcine (422 hab.) garderont l’ancien régime : panachage à volonté et scrutin majoritaire plurinominal à deux tours et pas d’obligation de parité. Attention toutefois : on ne pourra plus voter pour un candidat qui ne se serait pas déclaré auparavant en préfecture entre le 13 février et le 6 mars, date limite, à 18h. Quant aux conseillers communautaires, ils seront désignés dans l’ordre du tableau, maire, adjoints et conseillers municipaux ayant obtenu le plus de voix.

Dans toutes les autres communes de plus de 1 000 habitants, le scrutin sera proportionnel de liste à deux tours avec prime majoritaire pour la liste arrivée en tête. On ne pourra pas modifier la liste pour laquelle on votera. La liste qui obtiendra la majorité absolue au premier tour (50% des voix plus une) aura un nombre de sièges égal à la moitié des sièges à pourvoir. Les autres sièges seront répartis proportionnellement entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés..

On votera aussi sur le même bulletin de vote pour la ou les listes des candidats à l’élection des conseillers communautaires qui devront être issus de la liste des candidats à l’élection municipale.

En résumé, le grand changement de ces nouvelles règles est l’obligation de la parité. Ce qui constitue à nos yeux un indéniable progrès dans notre pays qui se situe au cinquantième rang dans le monde pour la représentation des femmes en politique ! Elles sont seulement deux à être maires dans le Pays du Mont-Blanc : Sylviane Grosset-Janin à Megève et Laure Schmutz à Servoz....

Claude Fouchier

Dernière minute

Revue de web

Montagne

Pays du mont Blanc

Haute-Savoie

Chamonix

Les Houches

Saint-Gervais

Les Contamines-Montjoie

Megève

Combloux

Sallanches

Passy

Praz-sur-Arly

Portraits

Loisirs

Livres

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :


Courrier des lecteurs
Suite à notre article sur la destitution du Père Vesin à Megève, M. René Stevens de Marignane (propriétaire Saint-Gervais) nous a adressé la remarque suivante.

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander
6 € N°134
Avril/Mai 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous