Dernière minute - N°115 - Février/Mars 2014

Une deuxième liste à Saint-Gervais

En plus de la liste de Jean-Marc Peillex en piste pour un 3e mandat (voir JdP n° 115, p. 21), une seconde liste sera présente aux élection municipales de Saint-Gervais : Elan citoyen.

Nous reproduisons ici leur profession de foi.

Très chers habitants de notre commune,
élan citoyen est né du rassemblement d’habitants
désireux de s’investir pour Saint-Gervais. Nos membres
proviennent de divers horizons et cette diversité nous
assure une richesse et une complémentarité dans la
réponse que nous apporterons à vos besoins et à vos
attentes. C’est avec courage, conviction, ténacité et
engagement que nous avons entrepris notre réflexion
pour aboutir à la rédaction d’un programme alternatif
novateur afin de favoriser un débat citoyen constructif.
La présence de cette liste à l’élection municipale du
23 mars 2014 devrait réjouir l’ensemble des habitants de
Saint-Gervais, du Fayet à Saint-Nicolas car elle a déjà atteint
l’un de ses objectifs essentiels : que vive la démocratie au
sein de notre commune.
D’un point de vue purement démocratique, il
est dommageable que l’ensemble des opinions des
administrés ne soit pas représenté au sein d’une équipe
rassemblant différents courants. En effet, la municipalité
sortante, à partir du travail et de la réflexion d’une seule
équipe élue il y a 6 ans sans opposition ni débat électoral,
a engagé ses contribuables dans des investissements
conséquents dont le montant avoisine les 30 millions
d’euros.
Les années à venir seront indéniablement marquées
par la nécessité d’une conduite transparente et
rigoureuse des finances de notre commune, à ce jour,
endettée. Cette rigueur ne devra pas pénaliser la jeunesse
qui est largement représentée au sein de notre liste.
En effet, les jeunes sont notre avenir et il faut unir nos
forces pour qu’ils puissent continuer à vivre dans nos villages
et que d’autres encore puissent s’y installer.
Le défi est important car les nouvelles infrastructures mises
récemment en place ont un coût de fonctionnement élevé.
Il est également vrai que d’autres travaux moins visibles,
moins éclatants, tels que le transport de l’eau potable et
la mise en conformité de l’assainissement ont été reportés
et que nous avons la responsabilité, durant cette mandature,
de les réaliser.
Nous nous engageons également à redonner
vie aux associations communales à ce jour trop délaissées et
à impulser une politique favorisant le «vivre ensemble».
Cette politique de lien social prendra tout son sens
grâce à la participation de chacun à tous les niveaux :
de la petite enfance au troisième âge. Nos anciens
constituent une véritable source de richesse sociale de
par leurs connaissances et leurs expériences qu’il s’agit
d’associer davantage à la vie locale dans une perspective
intergénérationnelle. Il nous semble également
important de valoriser les potentiels de chacun et de
permettre une réappropriation des projets par et pour
l’ensemble des habitants. Ainsi, il convient de repenser
voire de réduire l’importance de certaines manifestations
médiatiques coûteuses dont le bénéfice en faveur
de notre tourisme paraît discutable.
Nous sommes prêts à relever ces défis tout en
poursuivant l’embellissement des bourgs du Bettex, du
Fayet, de Saint-Gervais et de Saint-Nicolas dans des
investissements raisonnés et concertés dans l’intérêt
général en redéfinissant une politique urbaine cohérente.
Alors, rejoignez-nous dans cette belle aventure
démocratique en votant élan citoyen le 23 mars.
 
1/ Maîtriser et pérenniser les finances
Nous avons constaté sur les deux dernières années du
mandat :
• une dégradation des principaux indicateurs d’une bonne
santé financière,
• une forte augmentation de la dette,
• un appauvrissement de la capacité d’autofinancement,
• de tr ès lour ds in vestissements non c oncertés et
disproportionnés.
Ce constat nous alerte et impose une expertise indépendante
des comptes de la commune au lendemain de
notre élection, qui définira précisément notre capacité à
financer nos projets.
2/ Engager des travaux nécessaires et responsables
• Travailler sur la colonne vertébrale de notre commune
en modernisant les réseaux souterrains et en mettant
en conformité la voirie.
• Réfléchir et se concerter sur la circulation et les stationnements
sur l’ensemble de la commune.
• Entretenir et valoriser les bâtiments et infrastructures
communales.
• Soutenir l’économie locale (commerce, artisanat et
agriculture).
• Valoriser les chemins ruraux et les sentiers en optimisant
les ressources humaines.
3/ Retrouver la richesse d’une vie associative, sociale
et sportive
• Redonner de la vitalité et du dynamisme aux associations
et encourager l’engagement, les bonnes volontés et les
compétences.
• Soutenir les actions en direction de l’enfance et la jeunesse
(crèche, label famille plus, activités ados MJC…).
• Intégrer systématiquement le vieillissement des personnes
dans toutes les politiques publiques.
• Lutter contre l’isolement en mettant en place des actions
concrètes en fonction des besoins et de l’âge des personnes.
• Dynamiser les activités proposées aux 18-25 ans.
• Définir la mise en place de la réforme scolaire.
• Lancer une enquête auprès des seniors sur leurs attentes
et leurs besoins.
• Favoriser la visibilité des associations et leur accessibilité
par la création d’un bureau des associations et par une
aide à l’affichage.
4/ Projeter notre tourisme aux années 2020
• Améliorer les flux et les synergies entre les 4 bourgs du
Fayet, de Saint-Gervais, du Bettex et de Saint-Nicolas.
• Realiser, une liaison rapide et fonctionnelle entre le
parc thermal et le bourg, qui aurait le double avantage
d’intégrer Le Fayet à l’offre touristique d’hiver, et réciproquement
de rapprocher les thermes de notre bourg.
• Améliorer le parc immobilier de loisirs vieillissant,
redynamiser le thermalisme médical et de bien-être.
• Fédérer tous les habitants, les socioprofessionnels du
ski et de la montagne ainsi que les commerçants autour
de projets communs en vue d’adapter notre destination
à vocation familiale aux attentes de la clientèle.
5/ S’orienter vers un urbanisme raisonné
• Placer notre service de l’urbanisme au service du citoyen,
dans le respect de la législation, afin de soutenir les projets
individuels et collectifs.
• Activer une enquête de voisinage pour tout projet de
construction d’envergure.
• Mettre en place un urbanisme concerté et participatif
à long terme pour conforter et développer ce qui existe
déjà en le rendant plus attractif et fonctionnel.
• Prévoir et maitriser l’avenir sans pénaliser le budget
communal.
• Réorganiser le plateau du Bettex en reliant les constructions
existantes satellites autour d’un centre attractif, conciliant
commerces, place de vie, hébergements et équipements
communs.
• Engager un soutien à long terme de nos agriculteurs
qui sont les architectes de nos paysages.
• Permettre aux actifs indépendants de s’installer sur
notre commune en développant des espaces adaptés
à leurs besoins.
6/ Travailler les synergies avec les communes voisines
pour lutter efficacement contre les pollutions en vallée
de l’Arve.
7/ Se réapproprier le festival de l’humour tout en
s’engageant à cultiver l’auto-dérision et à ne pas censurer
la satyre et les pamphlets humoristiques.

Candidats au conseil municipal

1. DUFFOUG-FAVRE Laurent
2. ARNAUDEAU Marie-Paule
3. JOUANIN François
4. NICOLELLO Karen
5. HOTTEGINDRE Olivier
6. BEITONE Nadia
7. JACQUET Mikael
8. PINGET Virginie
9. LOUVIER Stéphane
10. DEPRAZ-DEPLAND Mélodie
11. TUAZ-TORCHON Thierry
12. ROUSSEY Anne
13. DELEMAZURE Luc
14. ROSSET Anne-Marie
15. DECOMPOIS Lionnel
16. JACQUIER Elodie
17. RICARD Bruno
18. PATRIGOT Valérie
19. ROUX Dominique
20. PREAU Michèle
21. LOUVIER Christophe
22. RAYNAUD Céline
23. ROSSET Gilles
24. DECOMPOIS Marie-Hélène
25. CARDOLETTI Bruno
26. MARTINELLI Annie
27. CORTELLA Denis
28. HOTTEGINDRE Lou
29. AMAFROI-BROISAT Guy
 
Candidats au conseil communautaire
 
1. DUFFOUG-FAVRE Laurent
2. ARNAUDEAU Marie-Paule
3. JOUANIN François
4. NICOLELLO Karen
5. HOTTEGINDRE Olivier
6. BEITONE Nadia
7. JACQUET Mikael
8. PINGET Virginie
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 


Courrier des lecteurs
Suite à l’article sur le nouveau refuge du Goûter, paru dans le Journal des Propriétaires du pays du Mont- Blanc n° 107 (octobre-novembre 2012), M. Raymond Courtial, vice-président de la FFCAM, a tenu à apporter les précisions suivantes.

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous