Livres - N°129 - Juin/Juillet 2016

Livres

Architecture

L’auteur, dans son texte de présentation, note que «Charlotte Perriand (1903-1999) occupe une place singulière dans la lignée des architectes qui construisent en montagne au xxe siècle. Celle qui participe de toutes les avant-gardes, qui parcourt le siècle et le monde, qui garde l’esprit en éveil, n’a pas cessé de créer en montagne une œuvre à nulle autre égale. Passionnée par la montagne qu’elle pratique assidûment, skieuse et sportive avant la mode, elle met son expérience d’alpiniste au service de la création architecturale. De ses premières recherches sur l’architecture de loisirs des années 1930 à la station des Arcs en Savoie dans les années 1970, elle perfectionne un art de vivre en altitude et décline le sens premier de la fonction de refuge, celui de l’abri aménagé. Elle conçoit l’urbanisme, l’architecture, l’architecture intérieure comme un tout, une continuité, un aller-retour entre intérieur et extérieur. Fidèle à la modernité de ses choix, Charlotte Perriand privilégie l’harmonie de l’habitat et le ressourcement apporté par la nature.»

Le texte de Claire Grangé, directrice du musée de la Maison des Jeux olympiques d’hiver d’Albertville, est accompagné de contributions d’anciens collaborateurs de Charlotte Perriand : Guy Rey-Millet et Gaston Regairaz ainsi que d’une synthèse des réalisations de l’architecte et d’une biographie.

Charlotte Perriand, créer en montagne de Claire Grangé, édité par le CAUE 74, 20 €

 

 

Histoire

C’est une pure curiosité que rééditent les éditions annéciennes Livres du monde : un livre paru en 1858 et réédité une seule fois en 1867. Et pourtant, le point de départ de ce Voyage au long cours sur le lac d’Annecy est une idée saugrenue : se rendre sur les plus hautes montagnes traversant, sur le lac, leurs reflets. Jacques Replat entraîne sa bande d’amis d’Annecy à Menthon, de Talloires à Duingt, sur les cimes du Parmelan, sur les chemins du Semnoz, entre l’objet et son image, entre le souvenir personnel et l’évocation historique, entre le réel et l’imaginaire.

Avec ce récit du XIXe siècle, le lecteur d’aujourd’hui pourra revisiter, livre en main, ces lieux enchanteurs «qui viennent se mirer dans nos eaux limpides».

C’est aussi avec humour que se déguste ce livre rappelant Xavier de Maistre du Voyage autour de ma chambre où Replat «feint de parcourir des espaces mais, n’avance que lentement : le voyage est surtout celui de l’imagination. Replat, par la promenade, plonge dans le mythe de l’ancienne Savoie…»

Cet ouvrage est préfacé par Michel Amoudry, président des Amis du vieil Annecy et vice-président de l’académie Florimontane. Les notes et la postface sont de Rémi Mogenet, membre associé de l’Académie de Savoie.

Voyage au long cours sur le lac d’Annecy (précédé d’une Ascension au Semnoz) de Jacques Replat, éditions Livres du monde, 16 €

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous