Saint-Gervais - N°103 - Février/Mars 2012

Liaison du Mont Joly : présentation publique et mise au point

 

Après des mois de rumeurs et de spéculations, le projet de liaison du Mont Joly, entre Saint-Gervais et Les Contamines-Montjoie, a été dévoilé dans le détail au cours d’une réunion publique. «Cette présentation s’est très bien déroulée», se félicite le premier élu saint-gervolain, qui est également président du SAIMJ (Syndicat d’aménagement intercommunal du Mont-Joly).

«C’était un rendez-vous utile car il a permis de remettre les choses à leur place. Toute la campagne de désinformation faite par quelques-uns s’est soldée par un beau flop. Certains nous disent que nous avons traîné mais nous voulions être sûrs d’avoir en main tous les éléments pour présenter non pas l’épouvantail que certains brandissaient mais bien un projet le plus complet possible.» Ce qui a donc été accompli en présence des élus locaux, représentants des remontées mécaniques, moniteurs de ski, responsables du cabinet MDP Consulting, etc.

«Sur les 200 personnes réunies, au départ, il devait y avoir une moitié pour et une moitié contre, précise Jean-Marc Peillex. Mais après cette présentation dans le détail, hormis quelques-uns qui sont restés sur leur position extrême, nombreux sont ceux qui ont revu leur opinion.»

Un projet «minimaliste»

Photos et schémas à l’appui, les intervenants se sont attelés à démontrer le caractère «qualitatif et raisonnable» de cette future liaison, d’ores et déjà qualifiée de minimaliste : une seule remontée, la plus simple possible, qui devrait fonctionner 90 jours par an et transporter 150 000 skieurs dans chaque sens – soit 10% des journées ski de l’Espace Evasion. «L’impact environnemental et visuel sera limité, insiste Jean-Marc Peillex. Bien sûr, si vous êtes à 30 m d’un pylône, vous allez forcément le voir. Mais si vous êtes à 3 km à vol d’oiseau, tout est relatif...»

Soucieux que les associations concernées – résidents, moniteurs, guides, défenseurs de l’environnement... – aient pu aller plus loin dans l’analyse du dossier, le SAIMJ leur a proposé de venir consulter le document intégral à la mairie de Saint-Gervais, le tout complété par une nouvelle séance de questions-réponses, pour définitivement gommer toutes les incertitudes et préoccupations.

«La création d’une nouvelle remontée mécanique a toujours un impact. Personne ne va le nier, reconnaît Jean-Marc Peillex. Mais il y a aussi des aspects économiques et sociaux qui font que notre envie visuelle ne doit pas être prioritaire. Aujourd’hui, le désenclavement des Contamines est vital pour la station et il permettra aussi d’avoir une véritable lisibilité pour le domaine Evasion Mont-Blanc.»

Le premier magistrat saint-gervolain va même plus loin dans la réflexion, esquissant déjà les contours d’une offre ski élargie à tout le Pays du Mont-Blanc, de Vallorcine à Hauteluce. «Aujourd’hui, la mise en réseau des domaines est une nécessité. Les communes de Saint-Gervais, Les Houches, Chamonix sont désormais réunies au sein de la SAEM Vallée de Chamonix Développement, ce qui permet d’avoir une vision complètement différente du ski de demain. Si, à l’avenir, le maillon entre Le Crozat et Motivon est réalisé, on pourra passer d’une vallée à l’autre en ski, sans faire le tour en voiture par Les Egratz. Tout est une question de volonté et de traits d’union entre les vallées. Avec des réalisations raisonnables et peu coûteuses, nous pouvons avoir demain une véritable carte à jouer dans tout le Pays du Mont-Blanc. Il y a déjà l’Espace Diamant, les Portes du Mont-Blanc, l’Espace Evasion, le Mont-Blanc Unlimited, à nous de faire en sorte que ces différents domaines soient réunis par des petits maillons.» Parmi lesquels cette liaison du Mont-Joly, dont la prochaine étape sera le dépôt des demandes d’autorisation. Les travaux pourraient, eux, être répartis sur une ou deux années dès le mois d’août.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
6 € N°136
Août/Septembre 2017

Commander
6 € N°140
Avril/Mai 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous