Chamonix - N°131 - Octobre/Novembre 2016

Le Montenvers en route vers demain

Si le train du bas est en travaux (voir ci-contre), c’est également le cas de celui «du haut». Si vous souhaitiez aller baguenauder du côté de la Mer de Glace, il vous faudra attendre la fin de l’année. La première phase d’un grand programme de valorisation du site a en effet commencé, une fois la saison estivale terminée. Dès les premiers jours de septembre, les engins de chantier sont entrés en action pour offrir au Montenvers une véritable cure de jouvence. Le projet, piloté par la société Hôtel-Restaurant-Montenvers (HRM), la mairie de Chamonix et la Compagnie du Mont-Blanc, concerne à la fois la gare d’arrivée, le restaurant panoramique mais aussi le Grand Hôtel du Montenvers. Rebaptisé Terminal-Refuge du Montenvers, le bâtiment va subir une rénovation de fond en comble, dans le respect des lieux mais aussi avec un souci de confort accru. La bâtisse, qui proposera 70 couchages répartis dans 21 chambres (+ un dortoir de 10 places) rouvrira ses portes au printemps 2017. Près de 6,5 M€ seront injectés dans l’opération. Le site sera à nouveau accessible par le célèbre «petit train» pour la fin de l’année. Toujours au registre des remontées, on notera l’arrivée de «Mont-Blanc Natural Resort». Il s’agit de la nouvelle marque commerciale pour la Compagnie du Mont-Blanc. Depuis l’hiver dernier, la CMB est en effet la nouvelle délégataire pour exploiter le domaine skiable de Megève. Il convenait donc de trouver une appellation fédératrice autour de l’offre globale Chamonix/Megève.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 


Courrier des lecteurs
Suite à notre article sur la destitution du Père Vesin à Megève, M. René Stevens de Marignane (propriétaire Saint-Gervais) nous a adressé la remarque suivante.

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous