Megève - N°147 - Juin/Juillet 2019

Johana Trossat s’en est allée

Notre pétillante consœur Johana Trossat a prématurément quitté la scène. Elle laissera assurément une empreinte indélébile dans le village où elle avait décidé de poser ses valises après avoir bourlingué aux quatre coins de la planète, des Etats-Unis au Québec, dont elle avait gardé un savoureux accent. Collaboratrice à plusieurs organes de presse (dont Le Dauphiné Libéré et Radio France), elle avait consacré un ouvrage au Megève d’autrefois - racontée par les cartes postales. Touche-à-tout, elle dispensait des cours à l’université, donnait régulièrement des conférences (notamment sur l’architecture, un de ses sujets de prédilection). Elle s’était également essayée au «one-woman show», un défi qu’elle avait relevé – au Palais – à l’occasion de ses 50 ans. Malade depuis quelques années, elle avait peu à peu déserté le terrain. Sa disparition, à seulement 58 ans, a généré une onde de tristesse parmi tous ceux – nombreux – qui l’ont côtoyée. Adieu la belle. 

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Michel Clément [Montbéliard], résident à Chamonix et cycliste invétéré, nous a écrit pour nous faire part de son mécontentement eu égard à l’état des routes dans la vallée.

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous