Montagne - N°146 - Avril/Mai 2019

Encordés pour le climat – Ça chauffe en montagne !

Trente organisations (associations de protection de l’environnement, collectifs de pratiquants, groupements de professionnels, médias spécialisés, entreprises, élus, grand public, amoureux de la montagne…) ont répondu présent à l’appel de Mountain Wilderness. Face à l’urgence climatique, les acteurs montagnards dans toute leur pluralité ont ainsi souhaité unir leurs énergies, empruntant la symbolique puissante de la cordée, outil de la solidarité, pour témoigner de l’accélération du réchauffement en montagne. Les sommets sont en effet en première ligne, victimes immédiates des bouleversements climatiques : effondrement des parois, fonte des glaciers, dégradation du permafrost, biodiversité dégradée… Autant de changements qui induisent le changement des pratiques professionnelles mais engendrent également des modifications dans le quotidien des habitants des territoires montagnards. Voilà pourquoi la communauté alpine, dans son ensemble, a voulu «s’encorder pour le climat». Lors du premier rassemblement, qui s’est tenu à Grenoble, quelque 400 personnes se sont retrouvées au sommet de la Bastille pour entamer une descente en cordée jusqu’au cœur de ville. Cette action s’inscrit dans une démarche plus globale qui se déroulera tout au long de l’année 2019. D’autres manifestations verront le jour dans les grandes villes de France avec pour objectif d’alerter et de partager les témoignages d’en haut sur la situation dramatique des territoires de montagne, prémices des modifications mondiales. «Le message doit être entendu partout en France, clament les responsables de Mountain Wilderness. Les montagnes, sentinelles du climat, nous alertent et leurs amoureux portent l’espoir d’un changement de société pour qu’un “demain” soit possible !»

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
A la suite de l’accident de ski (collision) dont a été victime son épouse, Jean-Louis Mazert, lance un appel à témoignages à travers nos colonnes.

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous