Saint-Gervais - N°144 - Décembre/Janvier 2018

Domaine skiable : les bonnes résolutions / Brèves

E

n attendant la mise en œuvre du premier volet de son ambitieux plan de modernisation du domaine skiable (48 M€ investis sur la période 2019-2026), la STBMA (Société des téléportés Bettex Mont d’Arbois), concessionnaire pour les 30 ans à venir (voir notre édition précédente), a affiché les bonnes résolutions à adopter par tout un chacun au cours du prochain hiver : vivre intensément, faire plus de sport, lâcher prise et prendre soin de soi. Autant de judicieux conseils qui ont habillé les murs du métro parisien dans le cadre de la nouvelle campagne d’affichage, qui a aussi fait la part belle à l’environnement. «En tant qu’acteur responsable dans l’aménagement du territoire et conscient des impacts et enjeux liés à une exploitation raisonnable et raisonnée du domaine skiable, nous avons mis le développement durable au cœur de nos préoccupations, souligne la direction de la STBMA. Nous allons créer un observatoire environnemental, qui nous permettra de formaliser l’ensemble des données et actions de tous les acteurs territoriaux.» La création du lac d’altitude de Joux (35 000 m3) a été conçue dans cette optique (intégration paysagère, protection d’une mouille, utilisation des matériaux naturels du site, reconstitution de la végétation avec des semences locales sélectionnées). Cette réalisation s’inscrit dans le cadre du programme de modernisation des équipements visant à conforter les activités «neige».


Une kyrielle de labels

A Saint-Gervais, les labels se ramassent à la pelle : «Station classée de tourisme», «Qualité Tourisme», «Villes et villages fleuris» (4 fleurs), «Famille plus», «Ville Internet»… Une liste loin d’être close, la commune venant de décrocher deux nouvelles distinctions. Depuis le dernier Congrès des maires à Paris, l’entité saint-gervolaine est en effet estampillée «Ville Prudente» et «APIcité».

Le premier label (qui comporte 5 niveaux) valorise les collectivités qui mettent en œuvre une politique de prévention et de sécurité routières. Pour sa première participation, Saint-Gervais a ainsi reçu le deuxième niveau, soit «deux cœurs».

Quant au deuxième nouveau label (créé par l’Union nationale de l’apiculture française), il récompense les communes s’engageant pour la protection des abeilles. Sur proposition d’apiculteurs saint-gervolains, l’équipe municipale a donc décidé d’adhérer à cette démarche. Ce qui lui vaut aujourd’hui sa première «abeille», le label comprenant trois échelons de labellisation.

 

Lecture

Quatre «boîtes à livres» seront installées sur le territoire communal. L’opération est menée en collaboration avec les membres du Lion’s Club Mont-Blanc

 

Dédicace

Au rayon lectures toujours, partez à la découverte du roman Le poids de la neige quand elle tombe. L’auteur, Anne Collongues, l’a écrit à Saint-Gervais et vous le fera découvrir en avant-première le 19 décembre à 18h30 à la Maison forte de Hautetour.

 

Art contemporain

L’acte ii de l’opération d’art contemporain «2KM3» s’est terminée en fanfare avec l’inauguration de l’œuvre monumentale d’Etienne de Fleurieu à la piscine municipale (en partenariat avec Mountain Store).

 

Que la lumière soit

Depuis 2016, la Fête des Lumières de Lyon a trouvé écho au pied du Mont-Blanc. Plusieurs installations lumineuses parsèment les différents sites saint-gervolains : église, promenade du Mont-Blanc, esplanade Marie-Paradis et pont du Diable... Parfois sonores, parfois interactives ou simplement de nature contemplative, les structures exposées vous en mettront plein les yeux.

Du 26 décembre au 1er janvier, de 17h30 à 22h30

 

A vos souhaits

La traditionnelle cérémonie des vœux du maire aura lieu le 6 janvier. Rendez-vous à 20h à l’Espace Mont-Blanc

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Suite à notre interview de Nicolas Hulot (JdP n° 108), plusieurs d’entre vous se sont manifestés pour dénoncer cette interview qu’ils jugent «non légitime». Nous vous livrons notamment le commentaire de M. Henri Seitz.

Boutique
6 € N°145
Février/Mars 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous