Pays du mont Blanc - N°125 - Octobre/Novembre 2015

4 808,73 m : nouvelle altitude de référence pour le mont Blanc

Du 8 au 11 septembre, une expédition – composée de 24 professionnels de la montagne, spécialistes de la mesure, experts du climat et glaciologues – s’est une nouvelle fois hissée au sommet du toit de l’Europe pour en vérifier l’altitude et la déformation de la calotte sommitale. Un rituel accompli tous les deux ans depuis 2001. Nouveauté cette année, il n’y a pas eu une campagne de mesures mais bien deux ! Celle de septembre et une autre menée, dans le plus grand secret, fin mai. Ces deux ascensions, réalisées avant et après l’été, ont permis de dresser ce constat : l’altitude au sommet varie en fonction de phénomènes locaux, sans être véritablement sujette au changement du climat. Le 31 mai, le mont Blanc affichait ainsi une hauteur de 4 807,88 mètres pour un volume sommital de 13 395 mètres cubes, alors qu’en septembre il toisait à 4 808,73 mètres pour un volume de 18 120 mètres cubes. «La variation de l’altitude du sommet du mont Blanc est extrêmement difficile à interpréter d’un point de vue glaciologique et météorologique, souligne le glaciologue Christian Vincent. En effet, la calotte glaciaire sommitale, mobile, tend à s’écouler tout en étant compensée par l’accumulation de neige au cours de l’hiver.» Cette accumulation dépend des précipitations mais aussi essentiellement de la variation du vent. Il poursuit son explication, «la fonte de la neige au sommet reste négligeable, malgré l’été 2015 qui a été très chaud. Les variations observées au sommet ne peuvent toutefois pas être généralisées et ne peuvent pas être retenues comme indicateurs de l’évolution du climat. C’est plutôt l’étude de la masse du glacier qui est significative.» La variation observée dans les Alpes est en moyenne d’une baisse d’un mètre par an depuis les 30 dernières années, un phénomène qui est, lui, directement lié aux variations climatiques.

 

Années

Altitude mesurée

Volume de neige

au-dessus de 4 800 m

2013

4 810,88 m

20 213 m3

2011

4 810,44 m

21 281 m3

2009

4 810,45 m

21 626 m3

2007

4 810,90 m

24 062 m3

2005

4 808,75 m

14 248 m3

2003

4 808,45 m

14 598 m3

2001

4 810,40 m

Non mesuré

 

Source : ordre des géomètres experts de Haute-Savoie

Photo Daniel Chaubet
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 


Courrier des lecteurs
A la suite de l’accident de ski (collision) dont a été victime son épouse, Jean-Louis Mazert, lance un appel à témoignages à travers nos colonnes.

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous